Anna – Part II

grennGRASS

Elle avait quitté ses sandales rouges, les abandonnant précautionneusement à l’orée du champ. Le tissu ocre de sa robe dansait joyeusement entre ses genoux écorchés. Pieds légèrement en dedans, elle faisait face à l’immensité verdoyante pailletée de fleurs jaunes et blanches, ondulant sous la brise d’été. Narguant la chaleur ambiante, la prairie s’étalait fraîche et luxuriante, courant à flanc de colline pour plonger ses brins miroitant jusqu’aux portes du village, un kilomètre en contrebas. Hésitante encore, l’enfant n’osait bouger. Sa main délicate interrompait la valse molle de ses cheveux dans le vent, tentant en vain de caler les boucles souples et soyeuses derrière ses oreilles. Midi sonnait au carillon de l’église et les tintements joyeux rehaussaient le chant monotone des cigales emplissant l’air saturé de chaleur. Tout en bas, les modestes maisonnées en pierre noire s’agglutinaient autour du grand clocher planté dans la vallée comme une épingle sur une carte.

Elle entendit la voix de son père l’appeler dans son dos, la porte de leur vieille 104 claquant à la suite. À regret, elle jeta un rapide regard par dessus son épaule. Assise sur le siège passager, sa mère tendait une main molle et accueillante dans sa direction, lui demandant de venir s’installer à l’arrière. Silencieuse, l’enfant se plongea à nouveau dans la contemplation de la nature qui l’entourait, la peau gorgée du scintillant soleil caressant ses épaules. Tout était si familier. Des brins d’herbe frôlant ses chevilles au parterre multicolore et changeant embrassant l’horizon. Au loin, entre deux maisons accolées, elle reconnaissait la forme familière de celle de sa grand-mère, celle aux volets roses où elle passait tous ses étés. Le cœur explosant de joie, elle cligna des paupières, chassant un quart de seconde l’éblouissante lumière, s’imprégnant de l’odeur forte et fleurie emplissant ses narines. L’air semblait vibrer autour d’elle, chargé d’énergie, raisonnant à l’unisson de son bonheur d’être ici.

Elle écarta les bras, embrassant la clarté du ciel et la force de la terre. Elle écarta les bras, s’abandonnant à elle-même.

Fragmentaires-L-04-03

Photo 1 : Alain

Texte, photo 2 : Louise

Publicités

3 réflexions sur “Anna – Part II

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s